|
plan du site | contact


Bienvenue sur cet espace de discussion ouvert à tous !
La passion des Beatles nous réunit,
mais tous les sujets sont possibles, vous avez la parole
et nous sommes là pour répondre à vos questions !

Se connecter pour vérifier ses messages privés Messagerie privée Rechercher Rechercher
Liste des Membres Liste des Membres Profil Profil
Connexion Connexion FAQ FAQ
S'enregistrer S'enregistrer (nouvel utilisateur)
  Lucy in the web Index du Forum > Le coin collec
  Sujet : Elvis cet étrange objet du désir ?
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 17, 18, 19  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
L Abbey



Inscrit le: 21 Mar 2009
Messages: 958

MessagePosté le: Ven Nov 19, 2010 4:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Filou a écrit:
Ca va trop vite, je sais Wink

Filou


Oh que oui, j'arrive plus à suivre Laughing

En même temps, j'ai une excuse, la vitesse de pointe d'une papamobile n'est pas très élevée Rolling Eyes Rolling Eyes

L'Abbey
curé tortue
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Don Everly



Inscrit le: 03 Déc 2005
Messages: 3098
Localisation: Kentucky

MessagePosté le: Jeu Déc 02, 2010 4:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La tofe dédicassée par les 4 au cousin d'Elvis, Billy Smith :


"To billy...best wishes from the Beatles" :





Et leur kasdédi à Jerry Shilling, membre de la "Memphis Mafia" d'Elvis qui deviendra le manager de Billy Joel, puis des Beach Boys, et enfin de Jerry Lee Lewis ! :



_________________
"Hey bird dog get away from my chick
Hey bird dog better get away quick
Bird dog you better find
A chicky little of your own ! "
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CHAMBRENOIR



Inscrit le: 31 Juil 2007
Messages: 61
Localisation: Entre la face A et la face B

MessagePosté le: Sam Avr 16, 2011 12:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

,,,
_________________
http://lyodo.blogspot.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Don Everly



Inscrit le: 03 Déc 2005
Messages: 3098
Localisation: Kentucky

MessagePosté le: Sam Avr 16, 2011 12:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Intervention intéressante ! Merci chambre noire ! Very Happy
_________________
"Hey bird dog get away from my chick
Hey bird dog better get away quick
Bird dog you better find
A chicky little of your own ! "
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Don Everly



Inscrit le: 03 Déc 2005
Messages: 3098
Localisation: Kentucky

MessagePosté le: Lun Juin 13, 2011 1:12 am    Sujet du message: Répondre en citant




In one of the deleted scenes on the Pulp Fiction DVD, Mia Wallace explains to Vincent Vega that "there’s only two kinds of people in the world: Beatles people and Elvis people. Now Beatles people can like Elvis and Elvis people can like The Beatles, but nobody likes them both equally. Somewhere you have to make a choice."

Personally, I adore The Beatles and consider them to be among the most brilliant artists of the 20th century (who doesn’t?), yet Elvis still one-ups them for one simple reason: He’s Elvis! You can’t beat that.

Elvis Presley’s body of work might be uneven and he became rather grotesque in his latter years, but I can’t look at archival footage of him from the beginning of his career, in the mid-1950s, to what was arguably the pinnacle of his career, the ’68 Comeback Special, and call myself anything other than an Elvis person. There’s something infinitely fascinating about Presley during his prime, when he managed to convey both cocky charisma and good ol’ boy earnestness. He also happened to record countless great songs, which always put a smile on my face when I listen to them. Heck, I even have a soft spot for Elvis’ movies, dopey as they may be.

As such, I was really looking forward to the homegrown exhibit From Elvis to The Beatles: The Birth of Rock’n'Roll in Quebec 1956-1964, and I wasn’t disappointed, even though it was still a work in progress when I checked it out, a couple of days ahead of the opening.

QUEBEC ROCK AND ROLL MUSEUM

For more than a year now, Patrice Caron has been working towards creating a rock and roll museum, not unlike the one in Cleveland, but specifically devoted to the way rock music has evolved right here in La Belle Province. His dream is now becoming a reality, as the first exhibition of the wandering Quebec Rock and Roll Museum is set to open in Montreal, before being taken on the road to places like Rouyn-Noranda and Quebec City.

From Elvis to The Beatles takes us back to that golden moment in 1956 when, through early Elvis records such as Heartbreak Hotel, Don’t Be Cruel and Hound Dog, our province caught the rock fever, along with the rest of the known universe. Now we all know that Elvis didn’t actually invent rock and roll, but he’s the one that made it into such a phenomenon.

After establishing how Elvis contributed to getting the ball (rock and) rolling, the exhibit moves on to telling the extraordinary stories of local artists who, in some cases, have sadly been forgotten: Hal Willis, a Normétal rockabilly singer who was hired by Colonel Parker and became the only Québécois to ever share a stage with Elvis; The Avalons, a local doo-wop group who benefited greatly from the fact that Montreal was among the first cities in North America to be racially integrated; Les Jérolas, a duo who made it all the way to The Ed Sullivan Show; Little Billy Mason from Verdun and his band The Rhythm Jesters, who were the first white act to perform at the Apollo Theatre, a year before Buddy Holly; The Beau Marks, whose hit single Clap Your Hands charted everywhere from Canada and the U.S. to Europe and even Australia; The Melody Makers, a NDG band started by brothers Danny and Roberto Orsini before they were even 10 years old; Les Jaguars, an instrumental group from Saguenay-Lac-Saint-Jean featuring Arthur Cossette, the original Québécois guitar hero, and many others.

"The idea of giving these people their proper dues is long overdue," says Alex Taylor, who put together the exhibition along with Caron, Eric Ayotte, Félix Desfossés, Eric Bertrand and others. "I’ve pretty much been collecting this for the past 25 years, just as a hobby," Taylor continues. "Then Pat Caron came to me one day and said, ‘Wouldn’t it be great if we could celebrate the accomplishments of the rock and roll pioneers in Quebec?" And I said, ‘Okay, I’ve got plenty of stuff!’"

Taylor and other collectors lent all kinds of things to the museum, including old records, posters, fan magazines, newspaper clippings, autographed headshots, sheet music, costumes, musical instruments, phonographs, transistor radios, ticket stubs, and knick-knacks like drink stirrers from the Esquire Show Bar and matchbooks from Café St-Michel. Archival footage and home movies of the artists will be projected and, naturally, many hours’ worth of great music from Quebec’s rock and roll pioneers will be played while folks visit the exhibit.

You owe it to yourself to pay a visit to the Quebec Rock and Roll Museum – whether you’re an Elvis person or a Beatles person.

From Elvis to The Beatles: The Birth of Rock’n'Roll in Quebec 1956-1964, at Centre Pierre-Péladeau (300 Maisonneuve E.), June 9 to July 9. Gala des immortels (Hall of Fame induction ceremony) at Club Soda, June 19.

www.museedurocknrollduquebec.com



_________________
"Hey bird dog get away from my chick
Hey bird dog better get away quick
Bird dog you better find
A chicky little of your own ! "
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22834
Localisation: Paname

MessagePosté le: Lun Juin 13, 2011 2:12 am    Sujet du message: Répondre en citant

Don Everly a écrit:
In one of the deleted scenes on the Pulp Fiction DVD, Mia Wallace explains to Vincent Vega that "there’s only two kinds of people in the world: Beatles people and Elvis people. Now Beatles people can like Elvis and Elvis people can like The Beatles, but nobody likes them both equally. Somewhere you have to make a choice."

And that choice tells you who you are !



Pas mal, celle-là.

Cool tes potes québécois didon Wink

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Don Everly



Inscrit le: 03 Déc 2005
Messages: 3098
Localisation: Kentucky

MessagePosté le: Lun Juin 13, 2011 3:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Yep, sympa cette expo ! "Meursii bocou ! "
_________________
"Hey bird dog get away from my chick
Hey bird dog better get away quick
Bird dog you better find
A chicky little of your own ! "
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zug



Inscrit le: 02 Oct 2004
Messages: 3335
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun Juin 13, 2011 9:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis en train de regarder le biopic d'Elvis de John Carpenter avec Kurt Russel.. Laughing Laughing Laughing
Quelle merde !!!!
Mais quelle merde, mais alors quelle merde!!!

Kurt Russel...pouaaa... Laughing
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Don Everly



Inscrit le: 03 Déc 2005
Messages: 3098
Localisation: Kentucky

MessagePosté le: Mar Juin 14, 2011 1:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

Un téléfilm des seventies, petits moyens...faut le voir en anglais et en version longue, quand même...
_________________
"Hey bird dog get away from my chick
Hey bird dog better get away quick
Bird dog you better find
A chicky little of your own ! "
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zug



Inscrit le: 02 Oct 2004
Messages: 3335
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Juin 14, 2011 8:18 am    Sujet du message: Répondre en citant

Don Everly a écrit:
Un téléfilm des seventies, petits moyens...faut le voir en anglais et en version longue, quand même...

Non c'est pas bon...
Il me semble en avoir vu un , plus récent et bien meilleur ....
Je me souviens pas trop des acteurs mais je me souviens que le Colonel Parker était interprété par l'acteur qui joue dans Midnight Express et qui jour le rôle d'un compagnon de prison du héros , un autre américain emprisonné dans une prison turque et un moment il se prend un coup de couteau dans les fesses, acteur qui d'ailleurs apparaît dans beaucoup de films..Un second rôle en somme, mais talentueux...
Donc oui ce téléfilm est bon même excellent par moment...Alors que celui de Carpenter est vraiment ridicule ...Et la prestation de Kurt Russel est comme souvent , grotesque, caricaturale , comique ....Des gens qui n'ont rien compris au personnage... Cool
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Don Everly



Inscrit le: 03 Déc 2005
Messages: 3098
Localisation: Kentucky

MessagePosté le: Mar Juin 14, 2011 1:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Si tu parle du téléfilm avec Jonathan Rhys Meyers et Randy Quaid dans le rôle du Colonel, il est intéressant aussi, mais loin d'être parfait, lui aussi, juste "plus moderne" ! Wink

Un exemple ??? Je ne suis pas pour que les détails priment sur le fond de l'histoire, mais quand même, un acteur qui joue Elvis, on s'attend à ce qu'il ai une "banane", hors Johnathan a la coupe de Tino Rossi ! Laughing (les rouflaquettes en plus). Dans un tel cas, un "toupet" serait une bonne initiative...(pis il y a des erreurs et des zoublis aussi)...Bref, LE Biopic sur Elvis, on l'attend encore...
_________________
"Hey bird dog get away from my chick
Hey bird dog better get away quick
Bird dog you better find
A chicky little of your own ! "
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zug



Inscrit le: 02 Oct 2004
Messages: 3335
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Juin 14, 2011 9:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Don Everly a écrit:
Si tu parle du téléfilm avec Jonathan Rhys Meyers et Randy Quaid dans le rôle du Colonel, il est intéressant aussi, mais loin d'être parfait, lui aussi, juste "plus moderne" ! Wink

Un exemple ??? Je ne suis pas pour que les détails priment sur le fond de l'histoire, mais quand même, un acteur qui joue Elvis, on s'attend à ce qu'il ai une "banane", hors Johnathan a la coupe de Tino Rossi ! Laughing (les rouflaquettes en plus). Dans un tel cas, un "toupet" serait une bonne initiative...(pis il y a des erreurs et des zoublis aussi)...Bref, LE Biopic sur Elvis, on l'attend encore...

Oui c'est ça, absolument...
Ben sans être un chef d'oeuvre, c'est bien mieux que ce terrible biopic de Carpenter qui est décidément capable du pire comme du meilleur.... Confused
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Don Everly



Inscrit le: 03 Déc 2005
Messages: 3098
Localisation: Kentucky

MessagePosté le: Mer Juin 15, 2011 1:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mouais...pas comparable ! La technique, les moyens employés par la télé ricaine pour des "biopics" en 1979 et 20 ans plus tard ne sont pas comparables...carpenter n'aurait peut être pas du accepter...il a néanmoins essayé de montrer un Elvis troublé, avec une vie intérieure foisonnante...je suis plus indulgent que toi avec son essai, et moins avec celui plus récent...
_________________
"Hey bird dog get away from my chick
Hey bird dog better get away quick
Bird dog you better find
A chicky little of your own ! "
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
maxime



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 6712

MessagePosté le: Mer Oct 19, 2011 8:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

http://elvisandus.com/

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22834
Localisation: Paname

MessagePosté le: Dim Déc 07, 2014 8:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Trêve de blabla.

Si on passait aux choses sérieuses ?

Aime-moi tendrement...








Autographe Dédicace ORIGINAL de ELVIS PRESLEY sur pochette EP BO 45T TRES RARE

Etat de l'objet :--
Temps restant : Temps restant :2j 01h (09 déc. 2014 21:18:03 Paris)
Enchère en cours : 150,00 EUR [ 1 enchère ]

TRES RARE ! Autographe Dédicace ORIGINALE du KING ELVIS PRESLEY sur dos de la pochette du TRES RARE EP 45T de la BO du film " LOVE ME TENDER " Pochette VG++ Vinyle VG++ ( Etat Exceptionnel ! )


http://www.lucyintheweb.net/lucy/forum/viewtopic.php?p=114207#114207

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 17, 18, 19  Suivante
Page 18 sur 19


 
Sauter vers:  



Powered by phpBB © phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com