|
plan du site | contact


Bienvenue sur cet espace de discussion ouvert à tous !
La passion des Beatles nous réunit,
mais tous les sujets sont possibles, vous avez la parole
et nous sommes là pour répondre à vos questions !

Se connecter pour vérifier ses messages privés Messagerie privée Rechercher Rechercher
Liste des Membres Liste des Membres Profil Profil
Connexion Connexion FAQ FAQ
S'enregistrer S'enregistrer (nouvel utilisateur)
  Lucy in the web Index du Forum > Coups de coeur
  Sujet : Topic pour les tintinophiles, mille sabords !
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Quelle aventure de Tintin préférez-vous ?
Le Crabe aux Pinces d'Or
0%
 0%  [ 0 ]
Les Cigares du Pharaon / Le Lotus Bleu
25%
 25%  [ 2 ]
Le Secret de la Licorne / Le Trésor de Rakham le Rouge
0%
 0%  [ 0 ]
Les 7 Boules de Cristal / Le Temple du Soleil
50%
 50%  [ 4 ]
Objectif Lune / On a Marché sur la Lune
12%
 12%  [ 1 ]
L'Oreille Cassée
0%
 0%  [ 0 ]
L'Affaire Tournesol
0%
 0%  [ 0 ]
Coke en Stock
12%
 12%  [ 1 ]
L'Ile Noire
0%
 0%  [ 0 ]
Le Sceptre d'Ottokar
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 8

Auteur Message
Bungalow bill



Inscrit le: 19 Mar 2006
Messages: 1772
Localisation: Pas si loin

MessagePosté le: Lun Avr 24, 2006 3:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je me souviens qu'un psychanaliste avait publié un livre fort intéressant sur Tintin et avait prétendu faire l'analyse de son auteur à travers son oeuvre. Ce livre est un best seller et avait eu le droit à l'époque d'un Apostrophe spécial avec Hergé en personne.
Je me souviens que l'auteur de ce pamphlet remarquable soulignait l'aspect misogyne d' Hergé...En effet les femmes sont quasiment absentes des albums et quand elles sont représentées elles sont ridiculisées et caricaturées. De plus, Tintin est un personnage complètement aséxué avec tendances zoophiles voire homosexuelles dixit l'auteur de ce livre qui a poussé loin l'analyse..
Ensuite, le psy s'est intéressé à l'auteur et a remarqué comment sur tous les titres d'albums, les 'O" étaients systèmatiquement décorés...Dans l'inconscient la lettre "O" représente le sexe féminin, il en a tiré comme conclusion qu'Hergé avait un problème avec ses rapports aux femmes et à la féminité...Macho invétéré, coincé du fion...Hergé ce soir là s'en est pris plein la gueule..mais a réagi avec tout le flegme qui le caractérisait...
Cette émission date de 77 ou 78 , mais elle est repassée sur une chaine du satelite il y'a quelques années..Quant au livre, je ne l'ai pas Wink lu mais il reste un ouvrage de référence..
_________________
C'est doux, ça s'écoute en bouche, ça coule tout seul et en même temps c'est... aigre-doux.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MuMu Longlegs



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 2001
Localisation: la ruelle en sens interdit, face au chantier...

MessagePosté le: Lun Avr 24, 2006 4:46 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Au sujet du bouquin à propos des injures de Haddock : d'autres spécialistes ont immédiatement fait paraître des textes prouvant que c'était n'importe quoi. Enfin... comme d'hab', ça part vite en c**, ces machins-là.

Pour la Castafiore et le côté "femmophobe" d'Hergé (ouais j'ai aussi le droit d'inventer des mots), je crois qu'il s'en explique dans son entretien avec Numa Sadoul, et le fait qu'il lui a fallu attendre d'avoir passé la cinquantaine pour s'avouer des choses et enfin se décider à quitter sa femme... pour convoler avec son assistante ! Du coup, les personnages de femmes dans Tintin son quasi absents ou tenue à distance respectable. C'est l'une des très grandes lacunes de l'oeuvre, parce qu'on aurait été intéressé par l'intrusion d'un personnage "réellement" féminin... et pas cette immonde pouffe qui sert d'épouse à Alcazar dans les Picaros... Elle fait peur, vraiment...

A propos de la Castafiore : il y a même quelqu'un qui a détaillé tous les indices prouvant que la Bianca est en fait, depuis le début..... un homme travesti ! Et les détails sont effectivement troublants.
Un bouquin vient de sortir, écrit par Albert Algoud - ancien de C+ et grand "tintinologue".
C'est écrit comme une biographie imaginaire du rossignol milanais... C'est pas cher et ça donne envie d'aller voir de plus près.
Petit article trouvé en ligne :

En 1892, naquit à Naples Fiorentino, fils de Cesare Casta et de Bianca Spumanta. A l’âge de 12 ans, pour préserver l’« organe plein de promesse » de cet enfant de chœur à la voix cristalline, le père de Fiorentino confie son fils à un chirurgien « comme lui nostalgique du chant des castrats ». Et voilà née la Castafiore, la diva sans ses bijoux (de famille), mais à l’orée d’une grande carrière.
De sa tournée dans les Balkans, dans les années 1912-1913, à son séjour en Turquie pendant la deuxième guerre mondiale avec son mentor Moreschi, jusqu’à sa liaison à Bagdad, en 1920, avec le roi Fayçal d’Irak ; de sa rencontre avec son pianiste attitré Igor Wagner, un juif allemand qui a du fuir son pays en 1933, puis, beaucoup plus tard, en 1956, avec sa dévouée Irma « enfant de la balle issue d’une lignée de saltimbanques savoyards », Albert Algoud retrace le parcours jusqu’ici inconnu de la fantasque adepte du Bel Canto et des vocalises « brise glace », entre ses diverses et bruyantes apparitions dans les albums de Tintin.
Dans les années 60 et 70, on retrouve notre Bianca à Rome, où elle fait de la figuration dans les films de Visconti, puis à New York, lorsqu’elle découvre la Factory d’Andy Warhol et sympathise avec les membres du Velvet Underground. A tel point que Lou Reed composera pour elle la chanson I’ll be your Mirror, référence aux paroles de l’air des bijoux « Ah, je ris de me voir si belle en ce miroir… » C’est la reconnaissance internationale.
Et puis, c’est le drame. Etoile du showbiz harcelée par les médias, elle est accusée de racisme. A deux doigts de finir lynchée par une populace en furie, « elle ne doit son salut qu’à l’intervention d’un technicien de surface tamoul qui met en fuite les salopards qui la pourchassaient ». Bianca tombe alors en dépression et se réfugie dans un couvent.
Vous l’aurez compris, ce récit désopilant et improbable d’une « grande figure » du siècle n’est qu’un prétexte pour permettre à Albert Algoud, docteur ès « tintinologie », d’étaler toute sa science et son humour potache. Il y fait coexister l’invraisemblable : la rencontre entre la Castafiore et De Gaulle à Londres, lorsque la Soprano parvient à brouiller le signal radio ennemi en chantant la Marseillaise ; le virtuel : celle du Rossignol milanais avec le richissime Rastapopoulos sur son yacht, tels Onassis et La Callas ; et le réel : la collaboration d’Hergé, sur quelques albums, avec E. P. Jacobs, le père de « Blake & Mortimer ».
« Tintinolâtres », fans du Capitaine « Kodak…euh !!? Karbock », ou simples curieux, précipitez-vous sur la biographie non autorisée de la Castafiore par Albert Algoud.

La Castafiore, Une biographie non autorisée, Albert Algoud, éditions Chiflet et compagnie, 141 pages, 10 €.

_________________
Comme aurait pu dire le pisse-froid au peine-à-jouir : "Faites la moue, pas la gueule." - MuMu, penseur d'occase
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Sébastien



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 2281
Localisation: Abbey Road

MessagePosté le: Lun Avr 24, 2006 7:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

MuMu Longlegs a écrit:
A propos de la Castafiore : il y a même quelqu'un qui a détaillé tous les indices prouvant que la Bianca est en fait, depuis le début..... un homme travesti ! Et les détails sont effectivement troublants.
Un bouquin vient de sortir, écrit par Albert Algoud - ancien de C+ et grand "tintinologue".
C'est écrit comme une biographie imaginaire du rossignol milanais... C'est pas cher et ça donne envie d'aller voir de plus près.


Per la Madonna ! Je ne connaissais pas cette anecdote, ni le fameux ouvrage. Merci pour les infos ! Wink


Pour continuer sur les grands personnages, en voici un qui n'est apparu qu'en milieu de série mais qui est devenu un des fleurons de l'univers d'Hergé: Tryphon Tournesol. En réalité, il est né d'un hommage à Auguste Piccard et à son invention; le submersible, qu'Hergé utilise dans le scénario du "Trésor de Rackham le Rouge". Notre savant "dur d'une seule oreille" ne pouvait donc pas mieux tomber.





Ses problèmes d'audition arrangent Tournesol puisqu'il ne percute pas les insultes du Capitaine Haddock qui n'en finit pas de s'énerver. Néanmoins, si il y a une chose qu'il ne supporte pas, c'est de se faire traiter de zouave Laughing :

Tournesol: "Ah ! Je fais le zouave ? Ah ! Je fais le zouave ? Je...c'est...c'est trop fort ! Moi, faire le zouave ! J'exige des excuses ! Des excuses, vous m'entendez ? Vous n'avez pas le droit ! Moi, Tournesol, faire le zouave ! Oser me dire des choses pareilles ! ...Vous ! ...Vous !...Mais vous allez me suivre...Et je vais vous montrer, moi, de quelle façon je fais le zouave !...Allons ! En route !" (cf "Objectif Lune")

Il va d'ailleurs piquer une colère qui clouera Haddock sur place. Hergé remettra le couvert dans "Vol 714 pour Sydney", où le capitaine manque de prononcer le mot qui fâche alors que lui, Tournesol et Tintin débarquent de l'avion qui les a fait voyager. Comme quoi, il ne faut jamais traiter Tournesol de zou.......hem, se payer sa tête ! Mr. Green

C'est vrai quoi, voilà ce qu'il a réalisé Smile , le zouave:



Dernière édition par Sébastien le Mar Oct 17, 2006 10:00 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Bungalow bill



Inscrit le: 19 Mar 2006
Messages: 1772
Localisation: Pas si loin

MessagePosté le: Lun Avr 24, 2006 9:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Finalement dans la Culture Populaire du 20éme siècle; il y'a eu trois phénomènes :
Chaplin
Tintin
Les Beatles
On pourrait citer Pagnol également, mais c'est plus local... Rolling Eyes
_________________
C'est doux, ça s'écoute en bouche, ça coule tout seul et en même temps c'est... aigre-doux.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pablo Fanques



Inscrit le: 31 Déc 2005
Messages: 1858

MessagePosté le: Mar Avr 25, 2006 2:01 am    Sujet du message: Répondre en citant

Sébastien a écrit:
MuMu Longlegs a écrit:
A propos de la Castafiore : il y a même quelqu'un qui a détaillé tous les indices prouvant que la Bianca est en fait, depuis le début..... un homme travesti ! Et les détails sont effectivement troublants.
Un bouquin vient de sortir, écrit par Albert Algoud - ancien de C+ et grand "tintinologue".
C'est écrit comme une biographie imaginaire du rossignol milanais... C'est pas cher et ça donne envie d'aller voir de plus près.


Per la Madonna ! Je ne connaissais pas cette anecdote, ni le fameux ouvrage. Merci pour les infos ! Wink


Pour continuer sur les grands personnages, en voici un qui n'est apparu qu'en milieu de série mais qui est devenu un des fleurons de l'univers d'Hergé: Tryphon Tournesol. En réalité, il est né d'un hommage à Auguste Piccard et à son invention; le submersible, qu'Hergé utilise dans le scénario du "Trésor de Rackham le Rouge". Notre savant "dur d'une seule oreille" ne pouvait donc pas mieux tomber.





Ses problèmes d'audition arrangent Tournesol puisqu'il ne percute pas les insultes du Capitaine Haddock qui n'en finit pas de s'énerver. Néanmoins, si il y a une chose qu'il ne supporte pas, c'est de se faire traiter de zouave Laughing :

Tournesol: "Ah ! Je fais le zouave ? Ah ! Je fais le zouave ? Je...c'est...c'est trop fort ! Moi, faire le zouave ! J'exige des excuses ! Des excuses, vous m'entendez ? Vous n'avez pas le droit ! Moi, Tournesol, faire le zouave ! Oser me dire des choses pareilles ! ...Vous ! ...Vous !...Mais vous allez me suivre...Et je vais vous montrer, moi, de quelle façon je fais le zouave !...Allons ! En route !" (cf "Objectif Lune")

Il va d'ailleurs piquer une colère qui clouera Haddock sur place. Hergé remettra le couvert dans "Vol 714 pour Sydney", où Haddock manque de prononcer le mot qui fâche alors que lui, Tournesol et Tintin débarquent de l'avion qui les a fait voyager. Comme quoi, il ne faut jamais traiter Tournesol de zou.......hem, se payer sa tête ! Mr. Green

C'est vrai quoi, voilà ce qu'il a réalisé Smile , le zouave:




L’inspiration pour la fusée de Tournesol:


http://www1.umn.edu/scitech/assign/space/preww2_v2.html
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sébastien



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 2281
Localisation: Abbey Road

MessagePosté le: Mar Avr 25, 2006 9:00 am    Sujet du message: Les Dupondt Répondre en citant

Un petit laïus sur les frères siamois ! Wink



Les Dupond(t) sont le père et l’oncle de Hergé, Alexis et Léon. Ils sont inspecteurs de police, autrement dit enquêteurs professionnels. Ils cherchent quelque chose, semblent approcher la vérité mais ne la trouvent jamais. Les Dupond(t) échouent toujours quand il s’agit de découvrir ce qu’ils voudraient savoir. De ce point de vue, ils sont donc tout à fait comme Alexis et Léon, qui ont toujours dû se demander quelle était l’identité de leur père sans jamais la découvrir.

Là encore, Hergé crée des coïncidences troublantes. Le nom des jumeaux d’abord. Sont-ils frères ? Pourtant, ils ne portent pas le même nom. L’un s’appelle " Dupond " avec un " d " et l’autre, " Dupont " avec un " t " ? Alors, s’ils sont jumeaux, comment se nomme leur père ? S’appelle-t-il " Dupond " avec " d " ou " Dupont " avec " t " ? Les Dupond(t) auraient-ils deux pères ?…

Le jeu de l’orthographe traduit une mise en scène par Hergé du mystère familial des " deux pères " d’Alexis et Léon : le géniteur secret – l’homme qui a mis Marie Dewigne enceinte – et l’ouvrier appelé Remi, qui a donné son nom aux jumeaux quand ils avaient 11 ans. Les vêtements jouent ici un rôle essentiel : ils rappellent l’importance qu’a eue, pour Alexis et Léon, le cadeau annuel d’habits neufs de la comtesse de Dudzeele. Les Dupond(t) confondent toujours le vêtement porté quotidiennement par les habitants d’une région avec leur costume folklorique.

En revêtant ce dernier, ils attirent tous les regards sur eux, leur accoutrement révélant l’identité qu’ils veulent cacher. Les Dupond(t), ainsi montrés du doigt, ne sont-ils pas les jumeaux Alexis et Léon également montrés du doigt à cause de leurs " beaux vêtements " ?


Source: http://www.psychomag.com/cfml/dossier/c_dossier.cfm?id=536


X33 et X33 Bis étaient leurs noms de code, puis ils furent très vite rebaptisés. Si ils se ressemblent comme deux gouttes d'eau, il y a néanmoins un moyen de les reconnaître: la moustache "qu'ils portent depuis leur plus tendre enfance": celle de Dupond est en forme de D tandis que Dupont a des bacchantes plus pointues.

Pour l'anecdote, c'est Uderzo qui, faisant apparaître les Dupondt dans "Astérix chez les Belges", rendra hommage à Hergé:



Et avec le costume local, bien sûr ! Je dirais même plus ! Mr. Green


Dernière édition par Sébastien le Mar Avr 25, 2006 6:47 pm; édité 6 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Steven



Inscrit le: 19 Fév 2003
Messages: 3332

MessagePosté le: Mar Avr 25, 2006 3:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

He he he...

Excellent en effet.

Merci Seb' pour tout!
_________________
Steven.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Sébastien



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 2281
Localisation: Abbey Road

MessagePosté le: Mar Avr 25, 2006 10:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant





Cool Cool Cool
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Dim Mar 11, 2012 6:31 pm    Sujet du message: Re: Topic pour les tintinophiles, mille sabords ! Répondre en citant

Moi, parmi mes préférés, en voila des bien sympas.

Qu'est-ce que vous en pensez ? Laughing






Sinon, quelque-chose d'un peu plus gay ?




Bungalow bill a écrit:
Je me souviens qu'un psychanaliste avait publié un livre fort intéressant sur Tintin et avait prétendu faire l'analyse de son auteur à travers son oeuvre. Ce livre est un best seller et avait eu le droit à l'époque d'un Apostrophe spécial avec Hergé en personne.
Je me souviens que l'auteur de ce pamphlet remarquable soulignait l'aspect misogyne d' Hergé...En effet les femmes sont quasiment absentes des albums et quand elles sont représentées elles sont ridiculisées et caricaturées. De plus, Tintin est un personnage complètement aséxué avec tendances zoophiles voire homosexuelles dixit l'auteur de ce livre qui a poussé loin l'analyse..






Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Page 3 sur 3


 
Sauter vers:  



Powered by phpBB © phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com