|
plan du site | contact


Bienvenue sur cet espace de discussion ouvert à tous !
La passion des Beatles nous réunit,
mais tous les sujets sont possibles, vous avez la parole
et nous sommes là pour répondre à vos questions !

Se connecter pour vérifier ses messages privés Messagerie privée Rechercher Rechercher
Liste des Membres Liste des Membres Profil Profil
Connexion Connexion FAQ FAQ
S'enregistrer S'enregistrer (nouvel utilisateur)
  Lucy in the web Index du Forum > Coups de coeur
  Sujet : Expo photo Alain Dister en hommage à Jimi Hendrix
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Dim Oct 23, 2005 4:39 pm    Sujet du message: Expo photo Alain Dister en hommage à Jimi Hendrix Répondre en citant

Riding In The Wind, c'est une sympathique petite expo sans prétention qui a ouvert ses portes depuis quelques jours et qui présente des clichés assez inattendus de Jimi à Paris en 67. Elle se trouve dans la Galerie Du Jour de la boutique Agnès B au 6 rue du Jour dans le 1er arrondissement de Paris jusqu'au 19 novembre prochain.
J'y suis allé hier et je ne saurais trop vous la conseiller. On y voit Jimi en toute simplicité dans les studios d'Europe 1, dans un café de St Germain des Près, dans un taxi parisien ou bien même se promenant aux puces de Clignancourt avec Noël et Mitch fouillant parmi les 45t français...
Marrant comme tout Cool

Mais c'est l'occasion aussi de le retrouver sur scène comme celle du Café-au-GoGo de Greenwich Village de New York...





Riding In The Wind - Les Années Jimi Hendrix. Une exposition de Alain Dister, jusqu'au 19 novembre, à la boutique Agnès b.
Au début du mois de février 1967, Alain Dister embarque pour Londres afin d’y retrouver Jimi Hendrix, qui vient de s’y installer. Durant plusieurs jours, il le suit en tournée dans les petites salles de banlieue et dans les clubs où s’organisent des jam-sessions explosives. Une amitié naît entre les deux « absolute beginners ». Elle se concrétise le mois suivant, lors de la venue du guitariste à Paris.
En ces temps heureux, l’on pouvait encore suivre pas à pas une star, même naissante, et réaliser des portraits en toutes circonstances ou presque. Comme ici, au restaurant, dans des taxis entre deux interviews, ou bien en se baladant au marché aux puces de Saint-Ouen, à la recherche de quelques ornements de plus pour un costume chamarré de horse-guard offert par un concurrent, et néanmoins ami : Eric Clapton.
Quelques temps plus tard, au cours d’une série de mémorables performances au Café-au-GoGo de Greenwich Village, à New York, Alain Dister prend une série de photos couleur de Jimi, d’avantage destinées à traduire sa musique, qu’à montrer tous les détails de sa tenue. A la même époque, il tourne de plus en plus ses objectifs vers le public, alors en pleine révolution « psychédélique ».
Ceux que l’on appelle « hippies » sont en fait les héritiers de la Beat Generation, dont ils ont adopté l’esprit d’ouverture et de fraternité. A leur contact, la rue américaine change de couleur, elle se fait l’écho d’une fête où chacun se réinvente selon sa fantaisie. Ce sont les mêmes jeunes que l’on retrouve le soir dans les salles de concert légendaires comme les Fillmore East et West, où se produit un groupe resté fameux dans les annales de l’histoire du rock : le Jimi Hendrix Experience.




On retrouve pas mal de ces photos dans le livre d'Alain Dister sorti en 95 et qui s'intitulait
Ezy Rider, en voyage avec Jimi Hendrix. J'imagine que je ne suis pas le seul à posséder ce bouquin, pas vrai Geeloo ? Wink
Dister y fait revivre la période du tout début 67 où Jimi n'était pas encore la star qui allait exploser dans les mois suivants. On le suit avec Dister en tournée dans les petites salles de banlieue et dans les clubs improbables où s'enchaînent les jams les plus explosifs...



Ezy Rider, en voyage avec Jimi Hendrix : A prendre plutot comme la biographie d'un photographe français plongeant dans le monde hippie et dont Jimi Hendrix est le fil directeur. Sympa pour les nombreuses anecdotes. Peu d'infos sur Jimi à proprement parler, mais une vision de ce que furent ces années peace & love... (http://hendrix.free.fr/biblio/biblio-fr.htm)

Filou


Dernière édition par Filou le Lun Oct 24, 2005 2:03 am; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Dim Oct 23, 2005 5:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

A en croire le livre d'or de la galerie, un certain Yazid Manou y est déjà passé (étrange, non ? Rolling Eyes ) pour féliciter l'auteur, non sans rappeler que cette "petite escapade" où Dister entraîna Hendrix dans les rues de Paris sans prévenir personne en ce mois de mars 67, eu pour effet de mettre tout son staff en émoie Laughing



Apparement ce fut un grande première qui ne se renouvela plus jamais par la suite. Un exploit à mettre à l'actif d'un petit français dont on ne peut que s'en orgueuillir Cool

J'espère que Yazid nous recontera tout ça mieux que moi Wink



Et, également pour l'anecdote, il semblerait que la veste de ce célèbre "costume chamarré de horse-guard" que porte Jimi sur ces clichés ait une histoire :

Filou a écrit:
Comme ici, au restaurant, dans des taxis entre deux interviews, ou bien en se baladant au marché aux puces de Saint-Ouen, à la recherche de quelques ornements de plus pour un costume chamarré de horse-guard offert par un concurrent, et néanmoins ami : Eric Clapton.

Ca serait donc un cadeau de l'un de ses amis et plus fervents admirateurs... Eric Clapton himself ?
C'est vrai ça, Yaz ? Shocked

Filou

PS: oui, Jimi's not dead Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yazid



Inscrit le: 22 Mai 2005
Messages: 697
Localisation: Fontenay sous Bois

MessagePosté le: Mar Oct 25, 2005 11:45 am    Sujet du message: Alain Dister Répondre en citant

Je me suis permis (c'est plus fort que moi) d'apporter quelques précisions sur le livre d'or de l'expo car il est en effet amusant de rappeler que si Alain a pu accompagner Jimi un peu partout à Paris, tout ce la n'était absolument pas prévu. Le guitariste qui connaissait donc Alain (rencontré le mois auparavant comme l'a dit Filou) a donc immédiatement reconnu la personne qui était à l'aéroport et l'a suivi !! Imaginez la tête du management (Chas Chandler) qui arrive ensuite et cherche son groupe dans tout Paris !!! Bref, encore merci à Alain pour cette initiative risquée qui nous a donné une mémorable ballade dans la capitale avec un Jimi ravi de découvrir les Puces, Europe 1, etc. Il a d'ailleurs écouté la version de Hey Joe de son pote Johnny et aurait dit : mouais...

Précision encore : la très célèbre veste de hussard n'est pas du tout un cadeau de Clapton comme on le lit souvent. Jimi l'a trouvé aux puces de Londres.

Stay tuned
YM
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Jeu Oct 27, 2005 9:12 am    Sujet du message: Re: Alain Dister Répondre en citant

Yazid a écrit:
Bref, encore merci à Alain pour cette initiative risquée qui nous a donné une mémorable ballade dans la capitale avec un Jimi ravi de découvrir les Puces, Europe 1, etc. Il a d'ailleurs écouté la version de Hey Joe de son pote Johnny et aurait dit : mouais...

J'imagine bien la tête de Jim, oui Laughing Laughing Laughing

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Sam Oct 29, 2005 1:17 am    Sujet du message: Re: Alain Dister Répondre en citant

Yazid a écrit:
Le guitariste qui connaissait donc Alain (rencontré le mois auparavant comme l'a dit Filou) a donc immédiatement reconnu la personne qui était à l'aéroport et l'a suivi !! Imaginez la tête du management (Chas Chandler) qui arrive ensuite et cherche son groupe dans tout Paris !!!
Bref, encore merci à Alain pour cette initiative risquée qui nous a donné une mémorable ballade dans la capitale avec un Jimi ravi de découvrir les Puces, Europe 1, etc.

Et pour avoir encore plus de précisions sur cette escapade et sur ce séjour de Jimi en France, laisse moi faire un "copier-coller pépère" d'un site qui m'a l'air excellent (et que tu as l'air de bien connaître Wink ) :

Mars 67 :
Le 3 Jimi décolle pour Paris.
Le 4, il passe par les "Puces de Saint-Ouen" et joue au touriste, le soir même a lieu le gala annuel de la Faculté de droit d'Assas à Paris, le JHE se produit sur scène devant le regard médusé des étudiants de droit venus à leur bal de fin d'année en costume...
Laissons Jean Noel Coghe raconter les faits :
"C'est le gala annuel de la fac. Smokings et longues robes de soirée sont de rigueur....Il y a les Pretty Things, avec leurs longues chevelures, leur dégaine impossible .....Pourtant il est plus de 2h30 du matin.....Le type annonce d'un ton solennel : ' Monsieur Hendrix, il est l'heure'" (*)
Pour trouver, un récit plus détaillé et surtout de très belles photos, je pense surtout à celle de Jimi face à un pendore modèle 67, référez vous à Ezy Rider d'Alain Dister
Le 5 de ce mois Jimi joue dans un club le Twenty en Belgique à Mouscron puis un peu plus tard à Lens au Twenty Club (c'est le même propriétaire d'où le même nom ....).

...il y a une mise au point sur le concert s'étant déroulé à Colombes ....
Yazid Manou a fait un article dans le numéro 18 de Univibes sur ce concert, il a recherché et interviewé le propriétaire l'époque etc etc ! Le concert a donc eu lieu à L'Omnibus de Colombes le samedi 4 Mars 1967 et devant très très peu de monde !!!!

Laissons Yazid Manou décrire l'événement :
"Courant janvier 1995, j'ai interrogé autant de personnes que j'ai pu. Le premier fut Roberto Setto, le fondateur de l'Omnibus .... Il a confirmé la venue du JHE en 1967...Il m'a conseillé de rencontrer Robert Ismir....Ce dernier m'a raconté que Rikki Stein, le promoteur de la tournée de mars 1967, l'avait contacté pour faire passé le JHE à l'Omnibus car il lui manquait un concert, ayant déjà un engagement pour celui de la soirée d'Assas...J'ai aussi contacté Jean Noel Coghe et Christian Landais, le directeur artistique de Barclay à cette époque, tous deux confirment que la salle était très petite et que le public était peu nombreux ."




La suite : http://musicolinuxien.lost-oasis.net/jimi/1967.php

Et sur ce même site, on peut même y trouver une photo marrante prise par Le Spécialiste Hendrix, Caesar Glebbeek lui-même où on reconnait l'ami Yazid aux côtés de Philippe Manoeuvre, Caesar Glebbeek, Olivier Nuc, Alain Dister, Romain Decoret et Mickey



Toutéla : http://musicolinuxien.lost-oasis.net/jimi/fnac1.php

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Sam Nov 12, 2005 2:38 am    Sujet du message: Re: Expo photo Alain Dister en hommage à Jimi Hendrix Répondre en citant

Filou a écrit:
Riding In The Wind, c'est une sympathique petite expo sans prétention qui a ouvert ses portes depuis quelques jours et qui présente des clichés assez inattendus de Jimi à Paris en 67.
Elle se trouve dans la Galerie Du Jour de la boutique Agnès B au 6 rue du Jour dans le 1er arrondissement de Paris jusqu'au 19 novembre prochain.

Ce se termine le 19 pour rappel Cool

Pour info aussi, on peut acheter les tirages présentés. A titre d'indication, les photos en noir et blanc sont entre 1000 et 1800 €. Pas donné quand même Confused
Mais pour les couleurs, il faudra compter jusqu'à 2500 € pour un beau cliché de Jimi au puces ou au Go-Go...

Galerie du jour : http://www.galeriedujour.com/gdj/exposition

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1


 
Sauter vers:  



Powered by phpBB © phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com