|
plan du site | contact


Bienvenue sur cet espace de discussion ouvert à tous !
La passion des Beatles nous réunit,
mais tous les sujets sont possibles, vous avez la parole
et nous sommes là pour répondre à vos questions !

Se connecter pour vérifier ses messages privés Messagerie privée Rechercher Rechercher
Liste des Membres Liste des Membres Profil Profil
Connexion Connexion FAQ FAQ
S'enregistrer S'enregistrer (nouvel utilisateur)
  Lucy in the web Index du Forum > L'actualité des Beatles
  Sujet : La presse en parle... (Concert au SDF)
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Sophie



Inscrit le: 10 Fév 2003
Messages: 455
Localisation: Bretagne

MessagePosté le: Ven Juin 25, 2004 3:11 pm    Sujet du message: La presse en parle... (Concert au SDF) Répondre en citant

HIER SOIR AU STADE DE FRANCE
Impérial Paul McCartney



LE BEL AGENCEMENT des chaises installées sur la pelouse du Stade de France n'aura pas duré bien longtemps. Hier soir, à peine Paul McCartney était monté sur scène, la foule - certes clairsemée - s'est immédiatement précipitée aux abords de la scène, histoire de mieux apercevoir une des rares légendes vivantes encore en activité. Soit sir Paul McCartney, 62 ans, auteur et fondateur, avec les Beatles, d'une immense part des musiques populaires d'aujourd'hui.
Fatalement, c'est à la nuit tombée que le Stade s'est enfin vraiment réveillé, presque surpris de ne pas se retrouver plus nombreux dans cette immense enceinte. Auparavant, alors que le concert avait commencé à 21 h 15, McCartney s'était déjà fendu de nombre de ses classiques, en solo ou alors avec son groupe de l'après-Beatles, les Wings : « Jet » en ouverture, « You Won't See Me », « Maybe I'm Amazed », « The Long and Widing Road », « We Can Work It Out » et une inévitable séquence nostalgie dédiée aux chers disparus avec un « Here Today » dédié à John Lennon, et un « All Things Must Pass » emprunté à feu George Harrison. Et même un clin d'oeil à Ringo Starr, bien vivant, lui, avec quelques notes de « Yellow Submarine ». Tenant, à chaque fois, à présenter ses morceaux dans un français à mourir de rire, grâce à une antisèche posée à ses pieds. Après cette entrée en matière déjà consistante, l'impériale déferlante McCartney s'est répandue. De sa voix étonnament préservée des outrages du temps, il a alors enchaîné le déchirant « For No One », « Michelle » - avec accordéon s'il vous plaît -, « Drive My Car », « Penny Lane », « Get Back », « Back In USSR », « Live and Let Die », « Lady Madonna » ou encore « I Got a Feeling ». Sans compter la litanie « Hey Jude » ou encore « Yesterday » et « Let it Be », point d'orgue d'un étourdissant tourbillon mélodique et sonore datant de quatre décennies, mais dont le monde entier peine encore à se remettre.



SAINT-DENIS (SEINE-SAINT-DENIS), HIER SOIR. Paul McCartney a égrené ses grands classiques d'une voix étonnament préservée. (LP/GUY GIOS.)

LE PARISIEN.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Sophie



Inscrit le: 10 Fév 2003
Messages: 455
Localisation: Bretagne

MessagePosté le: Ven Juin 25, 2004 3:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai oublié de dire aussi, que dans le Paris Match de cette semaine (Isabelle Adjani en couv), il y a un article de 4 pages sur l'ami paul !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lady_leb



Inscrit le: 17 Fév 2003
Messages: 1256
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Juin 25, 2004 4:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L'express



Le nouvel obs
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1


 
Sauter vers:  



Powered by phpBB © phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com