|
plan du site | contact


Bienvenue sur cet espace de discussion ouvert à tous !
La passion des Beatles nous réunit,
mais tous les sujets sont possibles, vous avez la parole
et nous sommes là pour répondre à vos questions !

Se connecter pour vérifier ses messages privés Messagerie privée Rechercher Rechercher
Liste des Membres Liste des Membres Profil Profil
Connexion Connexion FAQ FAQ
S'enregistrer S'enregistrer (nouvel utilisateur)
  Lucy in the web Index du Forum > L'actualité des Beatles
  Sujet : McCARTNEY et DONOVAN à ABBEY ROAD
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
(MonaLis)Aude



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 458
Localisation: Vincennes, au pied du château

MessagePosté le: Lun Mai 31, 2004 8:41 pm    Sujet du message: McCARTNEY et DONOVAN à ABBEY ROAD Répondre en citant

Transcript of Paul McCartney and Donovan recorded during the sessions for Mary Hopkin's Postcard LP -Jan.'69 as heard on the "gnagnagna" bootl** CD.

[...]

Donovan strikes a match and lights a cigarette as Paul continues playing the soft, two chord progression he had started while humming a light melody. Eventually this resolves into Blackbird, a song Paul has recently written and recorded for The Beatles. The finger picking patterns and timing of this performance are slightly different than the recorded version, but it is essentially the same. Paul starts to sing.

Paul: (singing) Black bird singing in the dead of night...

Donovan: Yeah, that's beautiful.

Paul: (singing) Take these broken wings and learn to fly...

Donovan: This is the one just for the guitar on the LP, eh? (apparently Paul nods.) Yeah.

Paul: (singing) All your life... (speaking) It's about a blackbird.

Donovan: Yeah. A black bird playing a tune, eh?

Paul: (singing) You were only waiting for this moment to arise.

Donovan starts making bird noises, similar to those heard on the final recording. Mary Hopkins can be heard trying to sing quietly along with Paul in the background.

Donovan: Fantastic.

Paul: (singing) Blackbird singing in the dead of night... (Donovan joins in attempting to harmonize)...take these sunken eyes and learn to see,

All your life...you were only waiting for this moment to be free,
Blackbird fly,
Blackbird fly,
Into the light of a dark black night.

Donovan: You see now, there are so many blackbirds (black birds?) now.

Paul stops playing.

Paul: I sang it to Diana Ross the other night. She took offense.

Everyone laughs.

Paul: Not really. But I did mean it like that originally.

Donovan: Really?

Paul: Yeah, I remember... I'd just read something in the paper about riots and then (singing briskly) Blackbird singing in the dead of night, take these broken wings and learn to fly, all your life, you were only waiting...

Donovan: That's funny, 'cause when you were just singing I was saying 'What a way to color a blackbird' There're so many beautiful colors to lift a blackbird into people's eyes. So it's...that's wild. But you'll see so many blackbirds, as well. When I wrote about a magpie, every time I drive now, they cross the path, they're everywhere you go, as if they're going (makes a whistle sound, like a bomb being dropped, followed by a small splatting sound)

Everyone bursts out into laughter.

Paul: (laughing) Thanks Don, got it...got it, Don. Nice.

Donovan: Nice one.

Paul: Beautiful.


La totalité du texte là


Vous connaissiez ? Bon biensûr avec le son c'est beaucoup mieux.... Very Happy

Aude

_________________
Je plains les gens petits. Ce sont les derniers à savoir quand il pleut. Peter Ustinov
J'envie les gens petits. Ce sont les derniers à savoir quand il pleut. Aude
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22848
Localisation: Paname

MessagePosté le: Mar Juin 01, 2004 12:15 pm    Sujet du message: Re: McCARTNEY et DONOVAN à ABBEY ROAD Répondre en citant

(MonaLis)Aude a écrit:
Paul: I sang it to Diana Ross the other night. She took offense.

Everyone laughs.

Paul: Not really. But I did mean it like that originally.

Donovan: Really?

Paul: Yeah, I remember... I'd just read something in the paper about riots and then (singing briskly) Blackbird singing in the dead of night, take these broken wings and learn to fly, all your life, you were only waiting...

Chui pas sûr d'avoir bien tout comprendu mais de quoi s'agit-il exactement ? Qu'est ce que Diana Ross vient faire là-dedans ?

Il fait référence au "bouble sens" des paroles ou quoi ? (le coup des "black chicks" qui désignaient aussi les femmes noires à l'époque).
Moi je croyais que cette interprétation était justement un peu bidon ? Et que c'est que plus tard qu'il a trouvé un message dans cette chanson ?

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
geeloo



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 2671

MessagePosté le: Mar Juin 01, 2004 1:11 pm    Sujet du message: Re: McCARTNEY et DONOVAN à ABBEY ROAD Répondre en citant

Salut les gens

Si on traduit vite fait le truc:

Paul: Je l’ai chantée à Diana Ross l’autre soir. Elle a eu l’air choquée.

Tout le monde rigole.

Paul: Bon pas vraiment. Mais c'est ce que je voulais vraiment dire au départ.

Donovan: Vraiment?

Paul: Oui, je me souviens... Je venais de lire un article dans le journal qui parlait des émeutes et (chantant promptement) Blackbird singing in the dead of night, take these broken wings and learn to fly, all your life, you were only waiting...



(comme si ça lui était venu comme ça en lisant le canard, tu lis les news et tu trouves le texte et la mélodie de Blackbird sur l’instant, euh … oui un peu comme Hey Jude dans la voiture (ou A Day In The Life pour Lennon et son journal- tiens tiens)


Tu avais bien compris Filou,
Et c’était pas bidon le truc, apparemment…
(mais ça se disait pas trop à c’te époque faut croire)

geeloo, ki se dit que macca est soit un génie mégalo soit un imposteur soit un génie de l’imposture Wink
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Coyote



Inscrit le: 06 Nov 2002
Messages: 4115

MessagePosté le: Mar Juin 01, 2004 1:49 pm    Sujet du message: Re: McCARTNEY et DONOVAN à ABBEY ROAD Répondre en citant

geeloo a écrit:
geeloo, ki se dit que macca est soit un génie mégalo soit un imposteur soit un génie de l’imposture Wink


C'est plutôt ça oui Wink (private joke)

Paul est incontestablement un génie.

Mais il est aussi connu pour son talent d'enjoliveur de réalité...

Tout cela relève du fantasme at my mind. Et on comprend qu'il puisse être séduisant de se dire qu'on est l'auteur d'une chanson avec une signification forte dans le contexte de la ségrégation des noirs. Enfin Paul a déja un lourd passé de refaiseur d'histoire, trop lourd pour être crédible sur ce coup.

Coyote
_________________
Loi d'Archimède-Bell
Quand on plonge un corps dans une baignoire, le téléphone sonne.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
maxime



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 6712

MessagePosté le: Mar Juin 01, 2004 4:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tout à fait le genre de dessous (sans jeu de mot) que j'apprecie !

Merci Aude, je vais fouiner de ce coté là du web.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1


 
Sauter vers:  



Powered by phpBB © phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com