|
plan du site | contact


Bienvenue sur cet espace de discussion ouvert à tous !
La passion des Beatles nous réunit,
mais tous les sujets sont possibles, vous avez la parole
et nous sommes là pour répondre à vos questions !

Se connecter pour vérifier ses messages privés Messagerie privée Rechercher Rechercher
Liste des Membres Liste des Membres Profil Profil
Connexion Connexion FAQ FAQ
S'enregistrer S'enregistrer (nouvel utilisateur)
  Lucy in the web Index du Forum > Le coin collec
  Sujet : 1947 : interview d'un... disquaire
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
maxime



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 6712

MessagePosté le: Jeu Mai 30, 2013 10:05 am    Sujet du message: 1947 : interview d'un... disquaire Répondre en citant

Formidable trouvaille de l'ami Calico Skies !


Amis gramophiles, je vous laisse écouter ce document hautement intéressant.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22830
Localisation: Paname

MessagePosté le: Jeu Mai 30, 2013 2:04 pm    Sujet du message: Re: 1947 : interview d'un... disquaire. Répondre en citant

Je ne peux pas voir les vidéos du taf mais je regarderai ça dès que possible.
Merci d'avoir transmis, Max.


Et toujours un grand plaisir de te voir "traîner" dans ce petit coin du bleu Wink


Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
maxime



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 6712

MessagePosté le: Jeu Mai 30, 2013 2:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est de l'audio et c'est vraiment excellent, un bijou pour tous collectionneurs. Tu vas halluciner de la modernité (ou du côté précurseur) du truc.

À un moment la disparition éventuelle du disque y est même évoquée, possiblement supplanté par d'autres supports comme... les bandes magnétiques !

Encore un grand merci à Calico Skies d'avoir déniché ceci.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22830
Localisation: Paname

MessagePosté le: Ven Mai 31, 2013 8:28 am    Sujet du message: Re: 1947 : interview d'un... disquaire. Répondre en citant

Ah oui, amusant ce document sonore.
Très intéressant. C'est un document que l'INA a bien fait de conserver précieusement.
Excellent à tout point de vue.

Ils parlent de beaucoup de choses, en effet. De la qualité de ce support dit "nouveau" et de ces inconvénients par rapport à d'autres supports. A cause des coupures pour passer d'une galette à une autre. La musique ne s'étant pas adaptée à ce support à l'époque.

Et puis surtout sur le terme "disquaire" qui a l'air prononcé d'une tout nouvelle façon pour l'interview. On ne sait pas si c'était le terme officiel ou inventé pour l'occasion. Le métier semble tout nouveau pour l'époque.
Marrant qu'ils parlent de la qualité de conseil, tout ça... L'action se situant "dans le quartier Latin, en haut du bd St Michel, près de la rue Soufflot". Tiens, tiens... Cool
C'est vers le Panthéon. Un magasin qui a hélas disparu. Depuis quand ? A creuser.

Quant à cette notion de "collection" (mot prononcé aussi), c'est surréaliste pour l'époque. il y a même un club des collectionneurs : l'Association Française de Gramophilie. Qui l'eut cru ?
Le "plus grand" collectionneur de l'époque, interviewé ici, en avait déjà 40.000 "dont des doubles", ce qui est déjà pas mal. Ca semble même incroyable. Pour le prix, il dit qu'il a dépensé jusqu'à 20.000 F (anciens francs). Ce qui semble pas mal pour l'époque.
Il dit collectionner depuis 1933... Ah quand même !!!

Non, vraiment très bien cette émission radio. Une émission d'une série intitulée : 70 ans de machines parlantes. Hé oui, on parlait de "machine parlante" aussi en ce temps-là Wink


Tiens, j'ai retrouvé en surfant un peu des traces de ce document. Vraiment pas mal. Il y a même une photo de ce fameux disquaire de la rue Soufflot. On peut du moins imaginer que c'est celui-ci (?)




Et même une partie de l'interview reproduite. Sympa, non ?

La question de l'avenir du disque... en 1947
[document sonore INA]


Le point de vue du disquaire, du client et du collectionneur

En 1947, le journaliste Jean Thevenot effectue un reportage radiophonique à l'occasion des 70 ans de la Machine parlante (1877-1947). Il interroge un disquaire du Quartier Latin, ainsi qu'un client amateur de musiques latino-américaines et un grand collectionneur de disques. Dans ces entretiens, il est déjà question du goût des mélomanes, de l'importance de la prescription et du conseil d'un disquaire correctement formé pour cela, et de... l'avenir du disque.



Et quand il parlent des différents styles de musique achetés. Et notamment de "bonne musique" Cool

50% classique, 50% swing, danse et chansonnettes
Le journaliste s'adressant au disquaire : « Parmi les disques qui sont […] vendus, quelle est la catégorie où la vente est la plus élevée ? D’ailleurs, est-ce qu’il y a une catégorie qui domine les autres, ou bien est-ce que la vente s’équilibre à peu près dans tous les genres ? »
Le disquaire : « Non, non, je ne crois pas, je ne crois pas, il y a peut-être, euh, de par notre situation, toute la jeunesse estudiantine évidemment est très swing, mais ça n’empêche pas toute cette jeunesse d’être à la fois swing et d’aimer la bonne musique (sic !). Alors un monsieur, un jeune homme vous demandera un disque swing, et 30 secondes après, il prendra du Bach ou du Mozart. Il sont très, très éclectiques. »

Le journaliste : « Quelles sont les proportions entre les différents genres? »
Le disquaire : « Je suis un petit peu pris au dépourvu... Je dirais, 50 % de bonne musique (re-sic), c’est-à-dire tout ce qu’est la musique classique, moderne... (avec l’accent parisien) et 50% swing, danse et chansonnettes. »
Le journaliste : « Ce qui semblerait indiquer que la proportion est à l’avantage de la musique classique ? »
Le disquaire : « Nettement, nettement… »



Sur le sujet de l'avenir du disque, voila ce qu'ils en pensent et à propos des fameuses "coupures" qui posent problème :

C’est une question d’anticipation, d’ailleurs par laquelle sera amorcée ainsi une émission qui terminera notre série sur la machine parlante. Nous comptons en effet organiser un débat entre différents techniciens, un débat contradictoire sur la question de savoir si le disque a de l’avenir, ou si au contraire, il risque d’être remplacé par d’autres procédés d’enregistrements. Alors anticipons sur ce débat futur, je vous pose aujourd’hui, ici même, d’ors et déjà la question. »
Le disquaire : « Sans aucun doute dans l’avenir, le disque sera remplacé, à mon avis, par une bande sonore ou une bande magnétique, ou peut-être tout simplement une bande de papier, comme j’ai eu l’occasion de l’entendre il y a une dizaine d’années. Parce qu’à mon avis, le disque est parfait, mais le gros écueil, ce sont les coupures qui ne sont jamais très heureuses au point de vue musical… »


http://mediamus.blogspot.fr/2010/03/la-question-de-lavenir-du-disque-en.html

Filou


Dernière édition par Filou le Ven Mai 31, 2013 11:36 am; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22830
Localisation: Paname

MessagePosté le: Ven Mai 31, 2013 9:11 am    Sujet du message: Re: 1947 : interview d'un... disquaire. Répondre en citant

La page INA et le descriptif dans le détail :

LE POINT DE VUE DU DISQUAIRE, DU CLIENT ET DU COLLECTIONNEUR
70 ans de machines parlantes - 29/08/1947 - 25min41s


A l'occasion du 70ème anniversaire des machines parlantes, Jean THEVENOT présente cette émission qui porte sur des points de vue du disquaire, du client, et du collectionneur de phonogrammes.

A 1'05'', reportage de Jean THEVENOT chez un disquaire (à l'époque, ce terme est considéré comme un néologisme), installé sur le boulevard Saint Michel à Paris : le disque est devenu essentiel à la musique et à son succès auprès d'une masse importante de gens (anecdote sur le "Boléro" de RAVEL) ; ce que réclament les clients ; le rôle du dsquaire qui est de conseiller ; l'importance de la qualification du vendeur ; le disquaire explique que ça fait trente ans qu'il exerce ce métier qui le passionne.
A 6'50'' interview d'un client venu pour enrichir sa discothèque et acheter les morceaux de danse qui lui plaisent.

A 8'15'' : le disquaire pense que le disque est une passion ; les sacrifices que certaines personnes sont prêtes à faire dans le but d'acheter des disques ; ses ventes ; la difficulté de satisfaire les clients car la demande est plus forte que l'offre ; les morceaux de musique que les jeunes écoutent (du swing et de la musique classique) ; il vend surtout des morceaux de musique classique.
A 13'25'' : les clients n'ont pas toujours le souci de la qualité de son équipement pour lire les disques ; la difficulté de trouver des aiguilles sur le marché.

A 15'20'' : d'après le disquaire, le disque sera remplacé par la bande magnétique ou la bande de papier car elle permet d'écouter un morceau de musique dans sa continuité ; l'importance de faire des appareils commerciaux. A 17'20'' : le client pense qu'il y aura toujours le plaisir d'écouter ses vieux disques.

A 17'30'', le point de vue du collectionneur, interview de Michel DEBRY (?), collectionneur et gramophile : ses 40000 disques amassés depuis les années trente ; les cinq cents gramophiles en France ; cette passion dans les pays anglo-saxons ; sa collections de phonographes et de cylindres ; il a fondé l'association française de gramophilie ; jusqu'où l'amène sa passion ; son plus ancien document est la voix du pape Léon XIII, décédé en 1903.


http://ios.mobapp.ina.fr/art-et-culture/musique/audio/PHD85023906/le-point-de-vue-du-disquaire-du-client-et-du-collectionneur.fr.html

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
maxime



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 6712

MessagePosté le: Ven Mai 31, 2013 10:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ces précisions Filou, passionnant de chez passionnant nom de Dieu !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Calico Skies



Inscrit le: 13 Nov 2006
Messages: 157

MessagePosté le: Mer Juin 12, 2013 2:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah mais c'était un plaisir d'avoir découvert ce document et un plus grand plaisir encore que Maxime l'ait partagé avec vous !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
maxime



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 6712

MessagePosté le: Mer Juin 12, 2013 3:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci encore à toi !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22830
Localisation: Paname

MessagePosté le: Dim Juin 16, 2013 3:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

Très très sympa. Merci Calico.

Max a bien fait de nous en faire profiter. C'est une belle histoire et un superbe témoignage d'une époque qui donne, avec le recul, du sens aux questions qu'on peut se poser aujourd'hui.
Fascinant à tout point de vue. Ça vaut le coup d'écouter dans son intégralité.

L'INA a eu la main heureuse de retrouver ça.
Tu avais vu la page où le document a été retranscrit en partie, Calico ?
Sympa aussi, non ? Comme quoi, il n'y a pas que nous à y trouver de l'intérêt.

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22830
Localisation: Paname

MessagePosté le: Dim Juin 30, 2013 2:01 am    Sujet du message: Re: 1947 : interview d'un... disquaire Répondre en citant

Et si on reste dans le quartier Latin, pas loin du Panthéon, on peut retrouver, à quelques rues de notre "disquaire" sus-cité, un autre magasin dont l'enseigne devrait vous être familière.




On est ici 12 ans plus tôt, en 1935.
C'était "juste" une librairie apparemment à l'époque. Les disques ont dû arriver un peu plus tard (?). Mais c'est marrant de retrouver cette vieille photo avec l'enseigne et tout.

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 1 sur 1


 
Sauter vers:  



Powered by phpBB © phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com