|
plan du site | contact


Bienvenue sur cet espace de discussion ouvert à tous !
La passion des Beatles nous réunit,
mais tous les sujets sont possibles, vous avez la parole
et nous sommes là pour répondre à vos questions !

Se connecter pour vérifier ses messages privés Messagerie privée Rechercher Rechercher
Liste des Membres Liste des Membres Profil Profil
Connexion Connexion FAQ FAQ
S'enregistrer S'enregistrer (nouvel utilisateur)
  Lucy in the web Index du Forum > Vie & Oeuvre
  Sujet : Les Beatles et la Radio Française
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22825
Localisation: Paname

MessagePosté le: Jeu Avr 29, 2010 11:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Rockingcloud a écrit:
J'ai eu du mal à trouver l'émission et donc vous aussi vous aupouriez avoir du mal à le faire.

Ah bon ?

Moi j'ai pas eu de problème.

Rockingcloud a écrit:
Une fois que vous avez cliqué sur le lien de Maître Filou, cliquez sur l'ouglet "Archive" et vous trouverez sans peine l'émission sus-citée.
(Vendredi 23 Avril)

Ah, c'est paske je l'avais regardé au moment où c'était encore d'actualité, non ?

Forcément, au bout d'un moment, ça passe en Archive.

Rockingcloud a écrit:
C'est là : http://sites.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/passagers-de-la-nuit/fiche.php?diffusion_id=82991

Je ne suis malheureusement pas parvenu à écouter l'émission... Sad

D'autres on eu des problèmes à regarder ?

Un conseil, n'attendez pas trop si vous ne voulez pas qu'il ne soit plus en ligne...

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22825
Localisation: Paname

MessagePosté le: Mer Juin 02, 2010 3:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, là, à mon avis, c'est grillé mais bon...

Dommage si vous n'y avez pas été voir (écouter). C'est bien intéressant à plus d'un titre : documents d'archive, témoignages...

Et puis, je l'aime bien, moi, le gars Jouffa.
A chaque fois que j'ai l'occasion de le croiser, il est toujours très sympa, aime bien blaguer... et puis a pas mal d'anecdotes à raconter. Ce qui est plutôt agréable.
Bref, il ne se prend pas la tête, quoi.

Alors Rocky, tu l'as écouté finalement ou pas ?

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22825
Localisation: Paname

MessagePosté le: Mer Mar 16, 2011 9:19 am    Sujet du message: Répondre en citant

Filou a écrit:
Voila une émission qui a été diffusée sur France-Culture (excusez du peu) vendredi dernier et qui vaut franchement le détour et rappèlera quelques souvenirs aux plus anciens et ravira les moins Cool

François JOUFFA raconte pas mal de choses sur l'histoire de la radio et relate ses souvenirs sur les ondes radio dans les 60's et bien-sûr ses débuts à EUROPE N°1 (comme il dit) en tant que journaliste où, son petit magnéto sous le bras, s'en va accueillir les Beatles à leur arrivée au Bourget pour une interview qui va devenir mythique...

Au final plusieurs documents sonores de l'époque (1964 pour l'Olympia et 1965 pour la première de Help) qui sont bien sympathique à retrouver, voir à découvrir pour certains. A travers une large partie consacrée aux Beatles, mais aussi de l'Olympia 67 avec Hendrix (et une anecdote bien rigolote sur les enregistrements diffusés en radio et piratés un peu plus tard Wink) ou un reportage assez "exotique" en direct de l'ïle de Wight en 70, Jouffa nous raconte, avec son "style si particulier" Cool ...l'envers du décor

Je vous conseille vivement d'écouter cette émission.

C'est tout de même le "5eme beatle" merde Wink



émission du vendredi 23 avril 2010
Mythologie de poche de la radio #27 - François Jouffa
Après la Mythologie de poche #25 dont l'invité était Patrice Blanc-Francard, on poursuit dans notre exploration de la musique pop et rock à la radio. François Jouffa a en la matière une expérience unique : reporter "pop" à Europe 1 dans les années 60, il a interviewé tout que la culture pop comptait de figures, stars définitives ou éphémères.
François Jouffa a aussi la particularité d'avoir travaillé en même temps sur Europe 1 et sur France Inter, dans l'émission L'Oreille en coin. Passeur de l'histoire de la pop music, metteur en son de cette histoire, il aime aussi les enregistrements rares, qu'ils concernent Johnny Hallyday, Jimi Hendrix ou d'autres. On en aura quelques exemples ce soir.


Revenons sur cette photo dans l'ascenseur du Georges V en juin 65 avec un second cliché que je ne connaissais pas. Et puis avec son petit magnéto en bandoulière. Un objet de collec à lui tout seul.

Devant, c'est le fameux Hubert d'Europe N°1.
C'est lui qui a présenté, entre autre, le concert du Palais Des Sports.



A ce sujet, je lui ai demandé des infos sur Facebook à propos des interviews qu'il avait faites des Beatles à l'époque et aussi sur ce petit magnéto portable qu'il porte en bandoulière sur les photos pour recueillir tout ça. Voila ce qu'il m'a répondu. Aussi dingue que cela puisse paraitre.

Mais d'abord, est-ce qu'il l'a encore, ce fameux magnéto qui doit être un petit collector aujourd'hui ?

Nagra III mono d'Europe 1 rendu ... il y a 30 ans. Maintenant, et cela depuis 1978, j'utilise mon propre Nagra IV stéréo. Et mes 40 disques de musiques rares, enregistrées principalement en Asie, l'ont été avec ce bon vieux mais très lourd ...magnéto. Je dois être le seul à toujours enregistrer avec de la bande magnétique. Toi, connaisseur parmi les collectionneurs de Vinyles, tu comprendras la chaleur et la rondeur que je recherche, inexistante avec le numérique parfait mais froid.

Et sur ces bandes avec les interviews complètes, bien plus que ce qui a été diffusé à l'antenne ?

Tous les Dylanologues universitaires américains savent, par exemple, que j'ai monté une minute des vingt minutes, en vitesse, de mes questions (j'étais le seul à lui parler) d'une conférence de presse en 1966 pour les infos et que, donc, j'...ai jeté le reste dans la corbeille-poubelle de la cabine de montage d'Europe N°1.
Idem pour toutes mes interviews exclusives, Beatles compris ...
1964, 1965 et autres. Pour la 1ère du film "Help", à Londres, je n'ai gardé que quelques cris (incroyables) de fans, le tout monté e toute vitesse sur une banquette de l'aéroport, en en virant presque une heure.
Interview exclusive de Lennon au festival de Cannes (1971 ?), j'enregistre John et Yoko sur un minicassette Radiola, j'en utilise un bout pour France Inter, un plus long bout pour la presse (l'hebdo "Pop Music", je crois), et je réutilise la cassette pour d'autres interviews, effaçant du même coup l'ex Beatles.
Pareil pour Jimi Hendrix, au Festival de l'île de Wight 1970, j'étais le seul à l'avoir enregistré quand il s'est accordé pendant un bon quart d'heure, dans un délire créatif merveilleux. Effacé !
Conseils aux jeunes reporters : gardez tout, faites vous des archives. En numérique, ça prend moins de place que les km de bandes magnétiques.


Un bon conseil à suivre, je pense, non ? Wink

N'empêche que ça doit foutre les boules de n'avoir pas gardé tout ça. Vous imaginez ?
Heureusement qu'il reste les archives radio d'Europe N°1, France Inter... Mais ça aurait été bien d'en entendre plus, bien évidemment. Au moins, j'aurais posé la question.

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22825
Localisation: Paname

MessagePosté le: Ven Nov 09, 2012 11:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Filou a écrit:
Calico Skies a écrit:
Ah ben là mes souvenirs rejoignent un peu les tiens, Filou.
Dis-moi si tu te souviens de ceci, ou bien si j'ai rêvé : à l'époque de la sortie de ce magazine spécial Tles que tu as mis en ligne (mon premier magazine Beatles !!!), fin 1974, passait sur RTL une spéciale Beatles, et je me souviens très clairement que le présentateur (JB Hébey ?) avait eu Lennon au téléphone en direct, et que celui-ci lui avait chanté sur antenne les 2 premières phrases de "I Saw Her Standing There" (normal, on était juste au moment du passage de Lennon sur scène avec Elton au MSG).
Ca te rappelle aussi quelque chose ? J'ai parfois l'impression d'être le seul à me souvenir de ce passage !!!

L'émission de Jean-Bernard Hébey sur RTL s'appelait bien Poste Restante, oui. C'est d'ailleurs le nom qu apprarait sur le poster fournit dans le magazine Spécial Tles. Et aussi sur le petit autocollant dessiné en forme de timbre. Tu t'en souviens ?
Moi je l'ai encore. Chouette, non ? Wink



Jean-Bernard Hébey, on le retrouve pour présenter une vente chez Sotheby's en 1981.
Une vente record parmi lesquels Elvis et les Beatles établissaient déjà des records.

Ah, ça me rappelle tant de souvenirs, ce mec-là. J'ai toujours bien aimé.



C'est sur le site de l'INA : http://www.ina.fr/art-et-culture/musique/video/CAB8101999201/vente-beatles-sotheby-s.fr.html




Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Filou



Inscrit le: 14 Nov 2002
Messages: 22825
Localisation: Paname

MessagePosté le: Sam Fév 02, 2013 4:13 pm    Sujet du message: Stefan Kudelski créateur du Nagra RIP Répondre en citant

Filou a écrit:
Revenons sur cette photo dans l'ascenseur du Georges V en juin 65 avec un second cliché que je ne connaissais pas. Et puis avec son petit magnéto en bandoulière. Un objet de collec à lui tout seul.


A ce sujet, je lui ai demandé des infos sur Facebook à propos des interviews qu'il avait faites des Beatles à l'époque et aussi sur ce petit magnéto portable qu'il porte en bandoulière sur les photos pour recueillir tout ça. Voila ce qu'il m'a répondu. Aussi dingue que cela puisse paraitre.

Mais d'abord, est-ce qu'il l'a encore, ce fameux magnéto qui doit être un petit collector aujourd'hui ?

Nagra III mono d'Europe 1 rendu ... il y a 30 ans. Maintenant, et cela depuis 1978, j'utilise mon propre Nagra IV stéréo. Et mes 40 disques de musiques rares, enregistrées principalement en Asie, l'ont été avec ce bon vieux mais très lourd ...magnéto. Je dois être le seul à toujours enregistrer avec de la bande magnétique. Toi, connaisseur parmi les collectionneurs de Vinyles, tu comprendras la chaleur et la rondeur que je recherche, inexistante avec le numérique parfait mais froid.


Stefan Kudelski, le créateur du Nagra, un magnétophone portable
longtemps utilisé par presque toutes les radios et les télévisions du
monde est décédé samedi 26 janvier en Suisse, a annoncé lundi un
communiqué de sa famille.



Cet ingénieur d’origine polonaise, installé en Suisse à la fin des années 1940, avait 84 ans.


Il mit au point en 1951 le Nagra, magnétophone qui allait considérablement transformer la prise de son à la radio, à la télévision et au cinéma.

« L’envie de goûter à la légende Nagra me chatouillait depuis un petit moment », écrivait l’an dernier un professionnel sur le « Blog des bruiteurs », confiant qu’il avait finalement « craqué » pour le modèle LB. Pour le profane, quelle est donc cette mystérieuse « légende » à laquelle il semble impossible de ne pas souscrire ?

À l’heure où l’on apprend le décès de Stefan Kudelski, son inventeur, il n’est pas inutile de rappeler comment le Nagra, ce magnétophone portable né en 1951 et constamment perfectionné depuis, est devenu l’allié fidèle des gens de radio, de télévision, de cinéma et, même, des… espions. Pour eux tous, les cinq lettres du Nagra (littéralement, « il enregistrera » en polonais) renferment les secrets du beau son, celui dont rêve tout reporter désirant attraper au vol une ambiance, une voix, un bruit, un climat sonore.

Ses premiers Nagra ont été utilisé par Radio Genève en 1951. En 1957, le Nagra III est transistorisé et adopté par l'ORTF en France la même année.





1953, 1958, 1962… Stefan Kudelski qui fabrique encore quasi artisanalement sa géniale invention lui apporte des améliorations successives : à dater des années 1960, la synchronisation du Nagra avec une caméra permet d’associer son et image. « Notre objectif est de battre la concurrence par la qualité », déclarait-il en 1967 alors qu’il partait à l’assaut du marché américain encore méfiant, sillonnant les États-Unis dans son avion privé.

En 1971, le modèle Nagra IV-S (le « S » de stéréo) introduit l’appareil dans le milieu très pointilleux des ingénieurs du son qui l’adoptent pour l’enregistrement musical. Vingt ans plus tard, l’enregistrement numérique, une miniaturisation croissante et un poids considérablement allégé – les premiers Nagra « cisaillaient » les épaules des journalistes en reportage – prouvent que le Nagra n’en finit pas de progresser… Jusqu’à ce fameux LB « numérique compact deux pistes enregistrant sur carte CompactFlash, périphérique USB et mémoire interne de deux gigaoctets » (! ), sorti au début des années 2010…



Alors qu’il n’en était qu’à ses balbutiements, Stefan Kudelski eut l’intelligence de fonder (en 1951), le Kudelski Group, basé à Cheseaux-sur-Lausanne, dont il devait rester le patron jusqu’en 1991, son fils André prenant alors sa succession. Outre la clientèle du monde audiovisuel (l’ingénieur reçut quatre Oscars à Hollywood et deux Emmy Awards !), la CIA et diverses agences de sécurité publiques ou privées ont été « conquises » par les atouts du Nagra. Pour le renseignement américain, le Kudelski Group conçut notamment en 1965 le modèle SN (pour Série Noire…).

Outre les membres de la CIA, des millions de téléspectateurs du monde entier en sont devenus familiers, via leur petit écran, grâce à la série américaine Mission impossible. Qui a pu oublier, au début de chaque épisode, la séquence récurrente où l’imperturbable Jim Phelps reçoit, via la bande autodestructible d’un Nagra, les consignes de sa mission du jour, « si toutefois il l’accepte » ?




http://www.francetv.fr/culturebox/linventeur-du-nagra-est-decede-131615

Filou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Page 3 sur 3


 
Sauter vers:  



Powered by phpBB © phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com